Les petites filles - Julie Ewa

Publié le par Stephanie

Les petites filles - Julie Ewa

Titre croisé au détour du magazine Lire du mois de Mars 2016, je me suis dit qu'il pourrait être sympathique de se plonger un peu plus dans la Chine - j'étais plutôt orientée Japon ces temps-ci. Malgré le livre indien dont j'ai parlé récemment, à croire que j'ai un truc avec l'Asie!

Résumé :

Lina, jeune étudiante strasbourgeoise, et blouse rose à ses heures perdues, a l'occasion d'aller faire un stage en Chine. Arrivée sur place, elle croise la route de Thomas, membre d'une ONG, qui lui propose d'enquêter sur la disparition d'une jeune femme enceinte en 1991, et de sa fille de 6 ans. Elle va donc plonger dans les profondeurs de la Chine à l'enfant unique, masculin de préférence.

Mon avis :
Je partais avec un a-priori positif, Lire avait bien aimé, on en disait du bien, et puis, la Chine, ce parfum d'exotisme, tout en restant un peu sombre avec cette histoire de disparition. On en parlait aussi comme d'un livre documenté, haletant, et bien écrit. Malheureusement j'en suis un peu revenue. Alors il est vrai que c'est un peu exotique, que le sujet change de ce qu'on lit d'habitude, que la construction du livre est habile, on croit tout savoir dès le début mais pas tant que ça en fait. Mais ça n'est pas ce que j'appellerais un grand livre. Un bon divertissement, c'est sûr. Mais les personnages sont bien trop caricaturaux, pas assez poussé, et même moi, qui ait tendance à être un peu trop sensible, j'ai commencé à avoir un certain détachement au fil des pages. Dommage pour un livre qui joue sur la corde sensible des fillettes chinoises! Ce livre aurait mérité un peu plus de travail, pas sur le fond parce qu'après tout, on ne lit pas ce livre pour se renseigner sur la difficile vie des femmes en Chine et ailleurs, mais sur les personnages.
Mais malgré tout, si on le prends pour ce qu'il est, à savoir un bon divertissement qui maîtrise les ressors de l'émotion et du suspens, alors on passe un très bon moment. Mais de là à en faire un pamphlet contre l'exploitation des fillettes ou un chef d'oeuvre de littérature, loin de là.

Ma note :

14/20

Une histoire intrigante et bien menée, péchant un peu par la non-sympathie des personnages, mais qui fait bien son boulot de divertissement.

Publié dans Romans

Commenter cet article