La communauté du sud, tome 1 de Charlaine Harris

Publié le par Stephanie

ca fait au moins 6 mois que j'ai attaqué ce bouquin, en parallèle de regarder la saison 1 de la série. Parce que oui, ça a donné une série. Mais si, vous connaissez, True blood, voyons! Bon d'accord, si vous n'êtes pas une fille de 15-30 ans ou un abonné Orange cinéma Séries, vous avez pu passer à côté. Et bien, il est toujours temps de se rattraper!

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51HWMX9JP8L._SS500_.jpgLa communauté du sud tome 1: quand le danger rode, de Charlaine Harris.


Ca parle de vampires, puisque c'est la mode. Ca parle de vampires à la mode d'ailleurs, pas les bizarres d'entretien avec un vampire qui vivent en marge de la société. Non, ce sont des vampires qui vivent dans la société. Et mieux que ça, ils sont reconnus dans la société comme vampires. Ils vivent parmi les humains, et ont même à disposition du sang synthétique, n'est ce pas formidable?

Bon en revanche persiste un problème: il reste des vampires pas sympa. Et des humains vampirophobes. Alors ça cafouille un peu, parfois. Quand on ajoute à ça le fait que le sang de vampire est une drogue qui déchire, que le sang synthétiques c'est pas bon, forcément, on se dit qu'il va y avoir un petit, léger, problème. 

Et puis il y a Sookie Stackhouse. Sookie, serveuse un peu niaise et télépathe, qui tombe amoureuse d'un Bill le vampire qui veut être gentil mais est enchaîné par son rôle de vampire, subordonné à une hiérarchie étrange...

"Moi, Soolde Stackhouse, j'ai un faible pour les vampires. Et à La Nouvelle-Orléans, ce n'est pas ça qui manque. Le mien a débarqué dans le bar où je travaille un samedi soir. Comme j'ai la faculté de lire dans les pensées d'autrui, j'ai vite compris qu'il avait de gros ennuis : des chasseurs de vampires lui tendaient un traquenard. Ni une ni deux; je lui ai sauvé la vie. C'est ainsi que j'ai fait la connaissance de Bill Compton. Il est charmant, bien élevé ( il faut dire qu'il a été vampirisé en 1870 et que les Confédérés étaient des gentlemen).Il n'en reste pas moins un amateur , d'hémoglobine, et parfois je ne sais pas s'il me rassure ou s'il me terrorise. Surtout depuis cette vague de crimes en ville... Suis-je inconsciente ? On me dit qu'il n'y a pas d'avenir entre nous, mais moi je sens que notre équipe de choc va faire des étincelles. "

Honnêtement, si je n'avais pas regardé la série, je n'aurai même pas envisagé d'ouvrir le livre. Franchement, les vampires, ça va 5 min, après ceux de Twilight version cristal de baccarat, ça faisait déjà beaucoup. Mais j'ai regardé la série, et j'ai voulu en savoir plus. En effet, il faut savoir que c'est une série très particulière, très...Sexuelle. C'est le mot. Et c'est assez étrange, en plein boom de twilight, livres dans lesquelles on passe 4 tomes à se demander s'ils vont bien réussir à coucher ensemble. J'étais donc curieuse de savoir si c'était la série, pour attirer le péquenot en manque de fesses, ou si c'était la même chose dans le livre. Et...C'est la même chose dans le livre.

Le problème de ce livre, c'est que quand on a vu la série ( qui est une adaptation du livre rappelons le) on a déjà toute l'histoire. En lisant, j'ai donc eu l'impression de lire un de ses romans dérivés de séries, comme Buffy quand j'étais jeune. Dommage, si j'avais fait l'inverse, lire avant de voir, peut être que j'aurai été plus "prise" par l'histoire. Mais ça n'est pas le cas. Et j'irai jusqu'à dire que si on n'a pas entre 15 et 25 ans, et qu'on n'a pas tendance à être penché roman harlequin avec vampires, mieux vaut passer son chemin. Le Tome 1 ne vaut rien. Pour les autres tomes aucune idée, je me suis lassé du 1 trop rapidement pour en ouvrir un second, et pour la série, je n'ai vu que les deux premiers épisodes de la saison 2! 

Commenter cet article