Twist, de delphine Bertholon

Publié le par Stephanie

Toujours dans le cycle je lis des histoires infernales, je me suis dit que j'allais vous parler d'un livre que j'ai lu il y a quelques temps déjà. C'était ça ou biba du mois d'avril donc bon, le choix était limité.

http://ecx.images-amazon.com/images/I/411PeBYoa2L._SS500_.jpgTwist, de Delphine Bertholon.

Ce livre surfe sur la vague des disparitions d'enfants, et surtout, sans vouloir trop dévoiler de l'histoire avant même de l'avoir lu, s'inspire pour beaucoup de l'histoire de Natacha Kampusch. Mais si, vous savez, cette autrichienne qui avait disparue pendant 8 ans, enlevée par un homme à 10 ans, et qui s'était enfuie quelques années plus tard. L'auteur d'ailleurs ne s'en cache pas. Mais étant donné que dans l'édition France Loisirs rien n'est mentionné sur ce point, j'ai beaucoup été génée au début par ce sentiment de savoir de quoi l'on parlait sans réussir à mettre le doigt dessus.

Ce roman raconte donc l'histoire de Madison, 11 ans, enlevée en rentrant de l'école par un inconnu. Elle va vivre avec lui pendant 5 ans. 5 longues années qu'elle nous raconte, comme un journal intime. Et en parallèle, sa mère qui l'attend puis qui ne l'attends presque plus, et Stanislas. Je ne dirais rien sur Stanislas, parce que pendant longtemps on ne sait pas ce qu'il vient faire ici. Et pourtant, c'est parfois comme s'il était le fil conducteur.

"Avant de monter dans sa voiture, j’ai hésité mais pas longtemps, et puis j’ai répondu : « D’accord ! ». Ce « D’accord », je voudrais le froisser dans ma main comme un papier gras qu’on jette à la poubelle. Maman me l’avait assez répété, de ne pas parler aux inconnus, de faire attention avec tous ces « détraqués » qui courent dans la nature mais là, pas une seconde ça ne m’avait traversé l’esprit. A cause de la bonne tête de R. avec sa chevelure d’éponge, sa voiture brillante, la jolie chatte à trois couleurs dans la petite caisse, l’orage dément qui me coulait dessus et surtout – surtout – à cause de Stanislas.

 

Je m’appelle Madison Etchart
Ceci est un SOS"


Je n'arrive pas à savoir si j'ai aimé ou non. Longuement j'ai pensé arrêter la lecture, je ne voyais pas le but, j'étais mal à l'aise, et je n'arrivais pas à dissocier ce qu'il en était de la possible réalité et ce qu'il en était du roman. Puis j'ai voulu savoir, savoir si cette petite fille allait sortir de ça, comment elle grandissait, et puis cet homme, R., qui était il vraiment? J'ai donc continué, jusqu'au bout, pour savoir le fin mot de l'histoire, et je ne le regrette pas. Et cette façon d'écrire, très enfantine et très adulte en même temps correspond totalement avec l'histoire. Je ne sais pas si c'est un grand livre, je pense même que beaucoup n'aimeront pas. Mais si on s'accroche un peu, mine de rien, on arrive au bout sans s'en rendre compte!

Commenter cet article